oeuf de poule bioSujet facile … en apparence seulement

Je m’attendais à traiter un sujet facile, que toutes les informations soient connues et disponibles sur le Web.

En réalité l’INRA a encore une recherche en cours sur les bienfaits de l’œuf de poule sur l’homme. Et les sites spécialisés sur le furet ne sont pas exhaustifs sur ce sujet en particulier, ni sur l’alimentation du furet en général.

Vous trouverez ici toutes les infos sur l’intérêt de l’œuf de poule pour le furet, à jour et directement utilisables.

Composition nutritionnelle de l’œuf de poule cru

Ici il s’agit de l’œuf de poule acheté en grande surface, pesant 61 g et constitué de (dans cet exemple c’est un oeuf bio) :

  1. 38 g de blanc
  2. 15 g de jaune (24% du poids total)
  3. 8 g de coquille

Le blanc d’œuf

Le blanc d’œuf est constitué de :

  • 88% d’eau
  • 12% de protéines
  • pas de lipide, ni de fibre
  • 5 vitamines en petite quantité
  • 8 minéraux en petite quantité
  • 0,4 g de sel
  • pas de glucide
  • énergie 45 kcal pour 100 g

Le jaune d’œuf

Le jaune d’œuf est constitué :

  • 50% d’eau
  • 16% de protéines
  • 31% de lipides
  • pas de fibre
  • 10 vitamines en proportions significatives
  • 10 minéraux en proportions significatives
  • 0,1 g de sel
  • pas de glucide
  • énergie 345 kcal pour 100 g

Quel intérêt nutritionnel de l’œuf pour votre furet ?

L’œuf de poule entier cru ?

Nous allons voir dans le paragraphe suivant que ce n’est pas une bonne idée de donner de l’œuf entier cru à votre furet.

Quatre inconvénients peu connus du blanc d’œuf cru

  1. Le blanc d’œuf contient une protéine appelée avidine qui se fixe à une vitamine appelée biotine (ou vitamine B8), empêchant l’assimilation de cette dernière par l’organisme, créant ainsi une carence en vitamine B8.
    La biotine est nécessaire à la croissance cellulaire, la production d’acides gras, et au métabolisme des graisses et des acides aminés.
  2. Le blanc d’œuf contient une protéine appelée flavoprotéine qui se fixe à une vitamine riboflavine (ou vitamine B2), empêchant l’assimilation de cette dernière par l’organisme, créant ainsi une carence en vitamine B2.
    La vitamine B2 joue un rôle important dans la transformation des aliments simples (glucides, lipides et protéines) en énergie. Elle intervient dans le métabolisme de réparation des muscles.
    La riboflavine est importante pour le furet qui ne mange pas ou peu de glucide, et qui doit donc tirer son énergie des protéines et des lipides uniquement.
  3. Comme le montre la composition ci-dessus, le blanc d’œuf contient beaucoup d’eau : ça remplit l’estomac du furet sans couvrir ses besoins nutritionnels.
  4. On pourrait cuire le blanc d’œuf pour détruire les deux protéines citées, mais la température et la durée de cuisson nécessaires ne sont pas connues. Et cette cuisson pourrait aussi détruire d’autres nutriments utiles !

Vous avez sans doute deviné la conclusion : pas de blanc d’œuf pour votre furet !

Le jaune d’œuf est-il bon pour votre furet ?

Comme la composition plus haut le montre, le jaune d’œuf respecte les besoins nutritionnels de votre furet, à condition que cet aliment puisse s’intégrer de manière cohérente dans son régime alimentaire actuel.

Comment intégrer le jaune d’œuf dans l’alimentation de votre furet ?

Je répondrai à cette question dans un prochain article.

Webographie

Voici les pages Web qui m’ont servies de sources d’informations pour rédiger cet article :

informationsnutritionnelles.fr/blanc-d-oeuf

fr.wikipedia.org/wiki/Blanc_d%27%C5%93uf

www.inra.fr/Grand-public/Alimentation-et-sante/Tous-les-dossiers/L-oeuf/Composition-en-nutriments-de-l-oeuf-proteines/%28key%29/0

informationsnutritionnelles.fr/jaune-d-oeuf

fr.wikipedia.org/wiki/Avidine

fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_B8

fr.wikipedia.org/wiki/Flavoprot%C3%A9ine

fr.wikipedia.org/wiki/Riboflavine