Augmentez de 2 ans la vie de votre furet par un secret remarquable, c’est urgent !

By | 10 février 2012

Je vais vous présenter l’essentiel à comprendre et à retenir sur l’alimentation pendant toute la vie de votre petit compagnon. Ceci vous permettra de choisir dorénavant son alimentation en sachant si ce que vous lui donnez à manger est adapté au furet ou non.

Je vais vous révéler ici un secret capital de longévité pour votre furet. En effet si vous respectez les besoins alimentaires de votre animal, ou si vous vous en rapprochez fortement, alors vous allongerez automatiquement la durée de vie de votre furet, tout en réduisant les risques de maladie.

souriceaux et bebes ratsVotre furet est un carnivore strict

Qu’est-ce que ça veut dire exactement ?

C’est très simple en fait : un carnivore strict ne mange que de l’animal entier, et rien d’autre ! N’oubliez jamais cette phrase : le furet ne mange que de l’animal entier !

Oui il mange sa proie entièrement. Avez-vous déjà vu un furet manger un poussin ou une souris par exemple ? Il mange tout, y compris le bec, les os, les pattes et le duvet ou les poils, les ailes ou la queue !

Plus précisément il mange, par ordre de volume décroissant :

  1. des protéines animales
  2. des graisses (lipides) animales
  3. des fibres animales
  4. des vitamines
  5. et des minéraux.

On dit aussi que le furet mange du carné dans le sens étendu du terme, c’est à dire comprenant tous les éléments nutritifs de la liste ci-dessus, et pas seulement du muscle.

Et dans la nature ?

On pourrait répondre à la question des besoins alimentaires du furet d’un autre point de vue : son régime alimentaire à l’état sauvage. En effet, se rapprocher le plus possible de ce qu’il mange à l’état sauvage, c’est répondre à tous ses besoins alimentaires.

Le problème est que le furet est un animal domestiqué depuis plus de 2000 ans et qu’il n’existe plus à l’état sauvage.

Alors prenons un animal semblable : le putois a un métabolisme identique au furet. A l’état sauvage il se nourrit de :

  • grenouilles ou crapauds
  • oiseaux ou poussins
  • lapins ou lapereaux
  • rats, souris et autres petits rongeurs
  • insectes
  • baies.

Cherchez l’intrus ! Oui vous avez trouvé : les baies sont le seul élément d’origine végétale dans cette liste. Il n’est pas sûr que ces baies soient sucrées. Quelles qu’elles soient, elle murissent pendant deux semaines au maximum dans l’année, ce qui fait que le furet ne mange aucun végétal ni aucun sucre au moins 50 semaines sur 52 dans l’année !

Tous les autres aliments sont des proies, des animaux dont il se nourrit 52 semaines par an, en les mangeant entièrement !

Dans l’idéal il faudrait lui donner ces proies en variant d’un repas à l’autre, comme l’animal sauvage change son régime en fonction de ce qu’il capture pendant sa chasse. Bien sûr en pratique il est très difficile de lui donner des proies aussi variées.

Mais il existe des solutions, et pas seulement pour les habitants des campagnes. Certaines enseignes proposent à la vente des proies, y compris pour les particuliers. J’en parlerai dans un prochain article.

Rapprochons les besoins alimentaires et les proiespoussins congeles

Chaque partie d’une proie satisfait au moins un besoin alimentaire du furet, pour simplifier :

  1. les protéines animales sont apportées par la viande, le muscle
  2. les graisses animales : la peau
  3. les fibres animales : les poils ou les plumes
  4. les vitamines : le foie, le cœur, les reins, entre autres
  5. les minéraux, le calcium en particulier, entre autres : le squelette, le bec

Quelles sont les proportions ? Sachez qu’une proie contient entre 50 et 70% de protéines animales ! Pensez-y quand vous choisirez l’alimentation de votre furet.

Je donnerai dans un prochain article une liste d’aliments idéals et des fournisseurs.

L’alimentation influence fortement la longévité de votre furet

En tout état de cause, le régime alimentaire augmentera ou réduira la longévité de votre furet, en fonction des efforts que vous ferez ou pas pour lui procurer les aliments dont il a absolument et exclusivement besoin.

21 réactions sur “Augmentez de 2 ans la vie de votre furet par un secret remarquable, c’est urgent !

  1. Pingback: Test des croquettes pour furet Ferret pro

  2. pame

    jaimerais savoire si ons px donner des proies vivantes au furets comme la souris !!!

    Reply
    1. Fureteur Post author

      Bonjour pame,

      Les rongeurs sont très vifs, votre furet va avoir bien du mal à en choper une et vous allez vous retrouver avec une invasion de souris chez vous. C’est la raison pour laquelle les souris (sauteuses) congelées sont préférables, et moins chères aussi.

      Reply
  3. FerretLove

    Bonjour. J’aimerais un peu d’aide car je vais probablement avoir un furet à Noël. En été je n’aurais pas de mal à le nourrir (j’ai un voisin qui peux me fournir des grenouilles provenant de son étang et je peux facilement trouver des rongeurs et autres car je vis en campagne) mais je vais surement avoir du mal à le nourrir sainement en hiver car à l’endroit ou je vis il va surement être difficile d’obtenir des poussins proies congelés (on n’a pas de grands magasins et autres, même que je n’ai pas pu trouver à manger pour une grenouille que j’avais et elle à finis par mourir). J’ai lu que si besoins est, la nourriture pour chat peut dépanner mais quand même, devoir lui donner ça tout l’hiver et plus. o_0 c’est moi ou j’ai fait un LONG texte?

    Reply
  4. rachel

    j ai consulté un veto récemment et lui est dit que je donné de la volaille broyé a mon furet tous les soirs il et il etait fou il m a fortement déconseillé cette alimentation car risque important de tuberculose il en voit trop AVEC CETTE MALADIE NOURRIT PAR POUSSIN OU VIANDE BROYEE ?? QUE FAIRE

    Reply
    1. Fureteur Post author

      Bonjour rachel,

      En achetant les poussins congelés chez un fournisseur qui respecte les conditions d’hygiène, il n’y aura pas de maladie (Saint Laurent ou un intermédiaire qui utilise un congélateur). Ensuite respecter la chaine du froid et les conditions sanitaires de décongélation (au réfrigérateur dans un récipient propre) et tout ira bien. Enfin éviter de laisser le poussin longtemps dans la cage s’il n’est pas mangé (surtout par temps chaud).

      Quant à la viande broyée, les précautions sanitaires sont les mêmes.

      Reply
  5. Nosal Guillaume

    Et si on s’approchait des croquettes presque parfaites ? :

    Fee’s Favorite

    + de 50 % de protéines animales qui répondent exactement au besoin alimentaire du chat carnivore strict.
    Les 22 % de matières grasses suffisent pour assurer la dépense énergétique au quotidien.
    Des fruits et des légumes.
    Une conservation entièrement naturelle avec des Tocophérols (vit. E).
    Pas de céréales, pas de sources de glucides.
    Pas de gluten.
    Aucun sous-produit ni animal ni végétal.
    Pas de blé, pas de soja, pas de gluten de pois,…Pas de colorants, d’arômes ou de conservateurs artificiels.

    Liste des ingrédients :
    Viande de poulet déshydraté, viande de poulet, graisse de poulet, luzerne, minéraux, graines de lin, foies de poulet, huile de saumon sauvage, algues, canneberges, Mannan-oligosaccharides (0,06%), Fructo-oligosaccharides (0,06%).

    Analyses garanties :
    Protéines brutes 52 %, graisses brutes 22 %, Fibres brutes 3,20 %, Cendres brutes 12,0 %, Oméga 6 3,63 %, Oméga 3 1,13 %, Vit. A 31.655 i.E., Vit D3 1.375 i.E., vit. E 515 mg, vit. C 1127 mg, Fer 258 mg, zinc 205 mg, cuivre 15,0 mg, iode 1,0 mg, taurine 3320 mg, manganèse 25,00 mg, sélénium 0,3 mg.Antioxydants naturels : tocophérols (vit. E)

    Reply
    1. Fureteur Post author

      Bonjour Guillaume,

      1. Inconvénients : les protéines ne sont pas toutes animales. Les végétaux ne sont pas digérés par le furet (luzerne, graine de lin, algues). Manques habituels de toutes les croquettes (os, peau, plumes/poils).
      2. Points forts : le taux de sucre est de 6%, le plus faible que j’ai vu jusqu’ici. Protéines et graisses animales. On a des abats aussi. Présence de minéraux et vitamines en variété.

      Ce sont effectivement des croquettes très adaptées au furet. Reste à connaître leur prix.

      Reply
    1. anthony

      Je me permets de préciser que le taux de cendre de 12% me semble très élevé pour des croquettes

      Reply
      1. Fureteur Post author

        Bonjour anthony,

        Sur deux autres paquets de croquettes adaptées au furet, je lis 8% et 7% de cendres brutes. Ici c’est 12% : et alors, c’est grave docteur ?

        Reply
  6. christine

    Bonsoir,
    notre furette a 2 ans pèse 700 gr (recueillie a 7 mois et 500 gr) elle est nourrie avec des croquettes Orijen cat and kitten a volonté et du BARF maison le soir ( poulet, dinde,steak haché bœuf 5% mg, foie de génisse,levure de bière,germe de blé, et huile colza tournesol, le tout haché gros ) nous préparons cela en portions journalières que nous congelons pour un mois ,les portions congelées gardent elles leur qualités nutritives? et le tout est il équilibré?
    merci

    Reply
    1. Fureteur Post author

      Bonjour Christine,

      700 g c’est aussi le poids de ma furette de 5 ans, ce qui n’inquiète pas le véto. Les croquettes Orijen cat and kitten au poulet sont les plus adaptées au furet que je connaisse : les 16 premiers ingrédients sont des protéines et des graisses animales et des abats ! Je les nourris aussi avec ces croquettes une semaine par mois, en mixte avec des proies, pour entretenir leur habitude à se nourrir comme ça (pour les vacances et les déplacements professionnels où on ne peut pas avoir du congelé).

      Si leur laisser des croquettes en permanence n’est pas indispensable, il leur faut de l’eau en permanence avec ce mode alimentaire.

      Votre BARF contient des bonnes choses pour un furet, surtout des protéines et des graisses animales et des abats. La levure de bière apporte des vitamines et des minéraux en plus, à condition de l’apporter en très petite quantité (pas plus d’un gramme par jour par animal). Le germe de blé : oui en petite quantité.
      En revanche l’huile végétale n’est pas utile : les furets ne la digèrent pas. Préférez la graisse animale (par exemple contenue dans la viande non allégée).

      Quant à la congélation pour la viande on peut la conserver entre 6 et 12 mois. C’est un très bon moyen de conserver les aliments avec peu de perte de qualités nutritives.

      L’inconvénient de ces deux aliments (croquettes et BARF) est qu’il manque de la peau, des plumes ou poils, les os, la tête et les pattes.
      C’est l’avantage des proies (poussins, souris, pintadeaux, rats, et aussi grillons, vers de farines, etc) qui est mangée entièrement par le furet et qui va vraiment lui apporter tout ce dont il a besoin.
      De plus toutes les croquettes ont du sucre, qui est inutile (et même toxique) pour le furet (les Orijen cat and kitten poulet en contiennent 17%, soit deux fois moins que la plupart des autres croquettes pour chats et chiens).

      Vous faites des efforts nets pour vous rapprocher de l’alimentation idéale pour votre furet et ça c’est très bien !

      Reply
  7. christine

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour vos conseils! je suis bien consciente que le mieux ce serait les proies, mais souci pour nous de stockage par 10kg cela prends de la place…. notre veterinaire (il est formé N A C )nous dit aussi que l’inconvénient des proies c’est les os qui peuvent occasionner des occlusions intestinales….aprés avoir tenté petites cailles en morceaux pour voir, qu’elle a refusé, pour se rapprocher des proies nous avons opté pour le barf, cela est donc incomplet mais je pensais que les croquettes permettait de compléter, nous allons donc remplacer l huile par des steacks a 10 ou 15°/° de M.grasse en espérant vraiment que notre fufu se portera et vieillira bien .
    Merci beaucoup pour votre réponse et votre site car il est difficile de trouver les bonnes infos sur le net, et il est trés complet
    🙂

    Reply
  8. Damien

    Bonjour,

    Je desire acheter un furet et je voudrais savoir avoir un mâle ou une femelle ? Est si l idéal serais de le ou la nourire qu avec des proies ou si il faut absolument complété avec de la pâté ou croquettes ?

    Reply
    1. Fureteur Post author

      Bonsoir Damien,

      Une femelle est plus petite, doit être stérilisée obligatoirement si elle n’est pas destinée à la reproduction (ne pas le faire trop tôt).

      Si vous le nourrissez aux proies en permanence vous n’avez pas besoin de complément.

      Reply
  9. totoupe

    Bonjour,
    Je me demandais si de la viande cuite faisait aussi l’affaire ? Dans la nature toutes les proies appartenant aux « mammifères » sont chaudes au moment de l’ingestion par un predateur.
    Ainsi je me demandai si ça serait bien vu par nos furets un poussin au four (petit côté craquant? ) donné encore chaud (idem pour tout autre morceau de viande) ?

    Sinon félicitations pour le blog !

    Reply
    1. Fureteur Post author

      Bonjour totoupe,

      Merci pour tes félicitations 🙂

      La cuisson n’apporterait rien au furet, et risque même d’altérer la qualité nutritive des aliments. Est-ce que dans la nature le fu irait gratiner son poussin dans son petit four ? 😉
      En revanche laisser « réchauffer » à température ambiante des aliments réfrigérés, a fortiori congelés, pour les servir à température ambiante, c’est une bonne idée.

      Bonne journée

      Reply
  10. Pingback: Si vous ne voulez pas faire autrement ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *